A propos des Grands Moulins de Mauritanie

 Informations

GMM - Grands Moulins de Mauritanie - Minoterie à Nouachott en Afrique

Fondée en 1999, les Grands Moulins de Mauritanie sont une entreprise mauritanienne et interviennent sur le marché national et à l’exportation.
L’esprit d’innovation était au cœur des choix stratégiques puisque le choix du matériel s’est porté sur un équipement de pointe à haute valeur ajoutée technologique. Les usines bénéficient ainsi des meilleures technologies et sont entièrement automatisées. En outre, une attention toute particulière est donnée aux choix des matières premières. Cette combinaison et son savoir-faire permet de proposer des produits qualitatifs.
Les GMM compte plus environ 140 salariés. Son engagement sociétal a conduit GMM a accompagner l'ensemble de ses salariés vers l'ouverture d'un compte bancaire. Le taux de bancarisation de ses employés est de 90 % dans un pays où la moyenne est à 17%.
La structure est implantée dans la zone industrielle du port de Nouakchott.

 Historique

Les Grands Moulins de Mauritanie ont été fondés en 1999 par Eric-Bastien Ballouhey. Exerçant une activité à l’époque de trading en céréales, il est amené à se rendre régulièrement dans le pays. Son projet d’investissement fait suite au constat de l’absence de meunerie dans un pays consommant 100 000 tonnes de farine par an et possédant une façade maritime.

  • En 2001, sort le premier sac de farine Grands Moulins de Mauritanie.
  • 2001-2003 : la nouvelle usine d’aliment de bétail est construite.
  • Les années 2003 et 2004 ont été consacrées à la construction de hangars de stockage sur le site usine pour une capacité totale de plus de 15 000 tonnes.
  • En 2005, 2006, l’entreprise se dote d’une unité d’ensachage et construit 2 nouveaux silos permettant au site de faire valoir une capacité totale de stockage de 25 000 tonnes.
  • En 2009 le moulin renforce sa politique qualité en créant un laboratoire en dur qui regroupe les outils de mesure existants et en acquière de nouveaux permettant aux GMM d’analyser les matières premières et la production de l’usine.
  • En 2013, l’activité alimentation animale se diversifie avec une gamme de produits dédiée à l’alimentation du poulet.
  • En 2015, les GMM développent leur service client en créant un centre de formation à destination des boulangers.
  • En 2016, les GMM inaugure une usine de pâtes alimentaire avec une ligne de production de pâtes longues et lancent Pasta Prima, une nouvelle marque de spaghetti.
  • En 2017, doublement de la capacité de production de l'usine de pâtes alimentaire avec l'installation d'une ligne de production de pâtes courtes 
  • En 2018, les GMM rejoignent le groupe Seaboard Corporation. 

 Installations

Les usines bénéficient des meilleures technologies et sont entièrement automatisées. Une attention toute particulière est donnée aux choix des matières premières.

 LA MINOTERIE

  • La capacité de stockage de blé est de 25 000 tonnes. 
  • La capacité de production de farine boulangère est 160 tonnes par jours.
  • Une production d'environ 50 000 tonnes de farine par an.

 L'USINE D'ALIMENTATION ANIMALE
  • La capacité de production de l’unité d’aliment pour le bétail est de 200 tonnes par jour.
  • La capacité de production de l’unité d’aliment pour le poulet (provende) est de 70 tonnes par jour.
  • Avec la combinaison des différents types d’aliments, l’usine d’alimentation animale peut produire jusqu’à 30 000 tonnes par an d’aliment pour ruminant et 14 000 tonnes par an d’aliment pour volaille.

 PATES ALIMENTAIRES / SPAGHETTI & PATES COURTES
  • La capacité de production de l’unité de pâtes longues est de 50 tonnes par jour.
  • La capacité de production de l’unité de pâtes courtes est de 50 tonnes par jour.

Les Grands Moulins de Mauritanie distribuent leurs produits sur le marché local et à l’exportation. Ses principaux clients sont des grossistes et des boulangers. Les GMM fournissent aussi les acteurs de l’aide au développement, comme le Programme Alimentaire Mondiale (PAM) ou encore des bailleurs unilatéraux comme le Japon, qui apportent de l’aide alimentaire en Mauritanie.

 Témoignages

Eric-Bastien Ballouhey. dirige les Grands Moulins de Mauritanie, le premier moulin industriel du pays, qu'il a créé en 2001. Il a délaissé le métier de trader céréalier qui l’avait conduit à Nouakchott pour une carrière entrepreneuriale. Arrivé en Mauritanie en 1998, ce polytechnicien a décidé de se positionner sur le secteur de la minoterie pour faire oeuvre utile : permettre à un pays en développement de réaliser de substantielles économies en transformant le blé sur place plutôt qu’en important de la farine. En partenariat avec des actionnaires mauritaniens qui détiennent 40 % de l’entreprise – les 60 % restants lui revenant -, il a donc investi dans une usine comprenant un silo d’une capacité de stockage de 25 000 tonnes, deux unités produisant respectivement 220 tonnes de farine de boulangerie et 60 tonnes d’aliments pour bétail par jour.

Par Clarisse Juompan-YakamJeune Afrique - Mai 2012